Skip to content

Back to the future : Charles de Meaux sort du lot

février 5, 2010

A l’occasion du Festival International du Film de Rotterdam, des panels ont été organisés autour de la nouvelle initiative Cinema reloaded, un Indie Gogo à la néerlandaise, développé pour lever des fonds pour des projets présentés au sein d’un festival (Indie Gogo l’ayant déjà fait, entre autres, à l’occasion des deux festivals indépendants les plus représentatifs aux Etats Unis, Sundance et SXSW). Lundi 1er février, on a donc assisté à Back to the future, mais on s’est posé quelques questions sur ce fameux futur à rebours, car les intervenants parlaient tous tellement de la bobine, de la mort du cinéma qu’on a cru s’endormir un moment.

Heureusement, à point nommé, Charles de Meaux, la petite quarantaine, réalisateur, vidéaste, producteur aussi, a pris la parole : il était invité pour son nouveau film Stretch, développé chez MK2, adoptant une stratégie cross-media (mais ce point n’a pas été abordé bizarrement). Coupant courtoisement la chique à ses copains de scène, il a souligné que le numérique n’était pas un problème inhérent au cinéma, mais davantage un changement artistique dans le monde entier. Et qu’il fallait considérer le numérique de deux points de vue : comme un support pour la production (dans quel format tourner, comment faire la post production, etc.) et comme une nouvelle manière de distribuer. Il s’est amusé à dire qu’il n’avait jamais vu une bobine 35mm dans ses mains… et qu’il faisait partie de la nouvelle génération qui n’a tourné qu’en HD, après avoir commencé avec la vidéo. Il n’est donc pas question de mort, de renaissance, car ce n’est que la technique qui change, qui s’améliore. Il existe différentes manières de raconter une histoire, et cela s’applique aussi à la littérature, la peinture, etc. Pour lui, la vraie question, c’est comment vont-être projetés, vus, les films ? On peut imaginer que le film est vu en même temps qu’il se tourne, a-t-il mentionné, faisant aussi référence à son travail de vidéaste. L’importance des médias sociaux ne sera donc plus à démontrer en un temps d’immédiateté et d’abondance de contenus…

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :