Skip to content

Power to the Pixel, Berlin revival : l’architecture d’une histoire transmedia à la portée de tous (1/3)

février 15, 2010

1er round pour le guide cross media destiné aux réalisateurs indépendants ! Liz Rosenthal, grande prêtresse du Power to the Pixel made in London a importé le concept pendant la Berlinale, en trois panels, chacun portant sur un angle particulier. Aujourd’hui, la création, et c’est suffisamment rare pour le souligner… Trois créateurs – producteurs sont venus présenter leurs projets : le désormais fameux Lance Weiler, entré dans la sphère du cinéma indépendant lors de sa sélection au Cinemart (plateforme de coproduction du Festival International du Film de Rotterdam), Alexandre Brachet de Upian, société spécialisée dans le web design et la production de documentaires, et Martin Ericsson, fondateur de The Company P une société de production suédoise spécialisée dans les projets new media. Etats Unis, France et Suède, 3 manières de développer le cross media.

Ainsi, Lance Weiler a ouvert la session en insistant sur l’architecture de chaque histoire cross media qui, finalement, se bâtit comme une histoire traditionnelle. Les fondamentaux restent… Et c’est l’analyse du scénario qui va permettre de construire le projet dans son ensemble, afin d’envisager les possibilités en termes de blogs, de plateformes, exactement comme le ferait un directeur de production pour les repérages. Le petit plus du cross media étant le dialogue avec le public : l’interaction constante permet d’avancer et de mieux réagir à son attente. Lance Weiler a présenté son projet HIMPandemic, et la manière dont il l’a financé, par du private equity, des marques et des partenaires techniques : son leitmotiv reste sa volonté de ne pas polluer son histoire par les financiers…

IMG00050-20100215-1415

Puis, Alexandre Brachet a exposé deux web-documentaires qu’il a produits. Gaza Sderot a la particularité d’être diffusé, comme son nom l’indique, seulement sur internet, et d’être en permanence en split screen : l’internaute suit l’histoire de six personnages à Gaza (en Palestine) et à Sderot (en Israël) en même temps sur le même écran ; il peut également décider de les suivre personnage par personnage, par sujet (le sport par exemple), ou par lieu (tous définis sur une carte du type Google Earth). Ainsi, la narration peut, à tout moment, être délinéarisée ou relinéarisée… C’est à l’internaute de décider de quelle manière il veut visionner le documentaire. Alexandre Brachet a souligné qu’un blog a été créé, avec une page HTML qui permet aux producteurs d’avoir un référencement correct sur internet (en effet, les architectures en flash ont la réputation d’être jolies, mais mal référencées sur le web, ou en tout cas par Google). Puis, Prison Valley, qui sera lancé fin avril, se déroule au Colorado et suit une ville qui vit au rythme de sa prison. Alexandre Brachet a également mentionné que des films déjà réalisés sur la prison seraient disponibles online, mais il reste à vérifier quels droits ont été clearés pour la diffusion… Il a précisé que les deux web-documentaires ont été financés par le Fonds Multimedia du CNC et ARTE, et si le budget a été couvert, il ne gagnerait pas pour autant d’argent sur l’exploitation.

Enfin, Martin Ericsson a parlé du projet The Truth about Marika (dont nous avons déjà parlé dans ce blog ici lors de la journée Pixel organisée au Forum des Images en décembre 2009). Le point de taille à soulever dans son intervention, c’est la participation de Tim Kring, le créateur star des séries Heroes et Lost, dans ses prochains projets d’ici le printemps ou l’été 2010 ! C’est de bon augure…

Demain, rendez-vous pour le côté financier.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :